Accueil > Réalisations > Ce soir, je serai toi


L’écriture de ce montage a été longue et parsemée d’ arrêts. J’ai eu de nombreuses interrogations sur sa structure et sa réalisation.

Le premier titre de ce montage était "L’origine de nos rêves". Mais, bien qu’il eut été fort, il dévoilait trop un pan de l’histoire de ce montage et j’aime que ceux-ci mettent toujours le spectateur dans l’interrogation.

"Ce soir, je serai toi" est plus troublant et plus mystérieux. J’ai monté une maquette de la première écriture et je me suis aperçu que j’étais loin de ce que j’avais envie de faire ressentir au spectateur, je l’ai donc mis aux oubliettes et j’ai repris ma plume.

Après la réalisation d’autres montages entre temps et de co-réalisation ("Sur la route du voyage" avec Bernard Colson), ma vision du court métrage photo s’est affinée. Le montage au début avait une durée de plus de 18 minutes, maintenant il n’est que de 13 minutes tout en gagnant en efficacité. J’ai moi même interprété le personnage de l’inconnu. Je sentais que j’aurai eu beaucoup de mal à traduire par des mots son interprétation par un comédien.

Ce montage a demandé l’aide de beaucoup de personnes. Je remercie Serge Debel qui a su interpréter avec justesse le rôle du détective privé. Il a été très patient car la réalisation de ce projet a duré plusieurs années. Je remercie José Chevreau pour son aide photographique et aussi de m’avoir fait entrer dans cette superbe bibliothèque de cassation interdite au public. Elle donne toute un force à ce montage. Je remercie aussi la voix grave de Stéphane Echard, présente déjà dans mes précédents montages. Je pourrais citer aussi Annie Mole, Christian Brion, Jean Marie Lafon Delpit et Bruno Baynat. Bref, tant de gens qui m’ont fait présent de leur temps pour concrétiser ce projet.

Je rend hommage aussi à Jackeline Mortier, grande passionnée de montages, réalisatrice elle même mais surtout dotée d’un sens d’analyse critique de ceux ci permettant aux auteurs de mieux comprendre les forces et les faiblesses de leur travail. Elle était très enthousiaste à la lecture du scénario et impatiente de voir le résultat. Hélas elle nous a quitté avant.

Alors pour terminer, je pourrais dire que ce montage est un grand laboratoire de conception d’écriture et réalisation pour mes futurs projets. J’ai changé mon écriture photographique et sonore pour m’approcher au plus près du cinéma sans pour autant le singer.

Vous pouvez aussi télécharger la version exécutable uniquement lisible sur un ordinateur PC

Ce montage est disponible sur YouTube

Montage de 12 minutes 49 secondes.